Blog

PARTIE 2 : Bilan après une année difficile : arrêt du sport, prise de poids, nouveaux objectifs

Bilan 2018 : Partie 2

Pour lire la première partie, c’est par ici <

Il y a quelques jours je vous parlais des différentes choses qui ont affectées mon année 2018. Aujourd’hui, je vais entrer plus dans les détails de mes émotions, ce que j’ai ressenti, comment je me suis rendue compte que ça n’allait pas, l’impact que ça a eu sur mes habitudes et ma vie en général.

Les conséquences de cette année difficile

1. J’ai arrêté le sport pendant plusieurs mois

Février 2018. Cela faisait déjà plus de 6 mois que j’avais en tête de déménager, que je m’étais séparée et que je commençais littéralement à étouffer dans ma vie.

C’est à ce moment là que dans ma tête tout à basculé. Je ne vivais plus que pour ce tant recherché déménagement ! La seule chose qui occupait mon esprit tout au long des journées, c’était les annonces sur les sites immobiliers.

Je n’arrivais plus à me lever le matin pour aller à la salle car je dormais très mal, donc assez peu. Et j’avais encore moins la motivation le soir après le boulot. J’avais qu’une envie c’était d’éplucher les sites pour ne louper aucune nouvelle annonce.

J’allais à la salle de temps à autre, quand je ne me sentais pas trop préoccupée. Pourtant ça m’aurait fait tellement de bien !

J’ai cru qu’après le déménagement tout irait mieux, que je pourrais reprendre mon rythme et mes bonnes habitudes. Mais c’était sans compter la perte totale de motivation, les blessures et quelques bons moments de poisse.


2. J’ai perdu la motivation, dans tous les domaines

Ça a commencé par le sport, puis ça s’est propagé dans tous les domaines : le boulot, l’alimentation, les amis, les amours, mes passions,… En fait j’ai tout arrêté. Ça a été un cercle vicieux.

J’avais pas le moral, du coup j’avais plus envie d’aller à la salle et la journée, j’avais vraiment du mal à me concentrer sur mon travail. Je n’ai plus vraiment fait attention à quoique ce soit.  Je sautais des repas, je mangeais à outrance, et surtout je mangeais n’importe quoi.

Après le déménagement, le stress était un peu retombé, mais avec toute la paperasse, les meubles à acheter, etc. Je n’ai pas réussi à retrouver mon rythme ni la motivation.

Je me suis laissée aller comme ça jusqu’à Novembre.


3. Mon corps à changé, j’ai pris du poids, j’ai pris du gras

Novembre. Le mois de mon anniversaire, mes 25 ans. Également le mois suivant un enchaînement de poisse. J’ai démarré le mois en me disant que j’étais tombée tellement bas niveau moral, qu’à présent, je ne pouvais que remonter la pente !

J’avais envie de me sentir mieux. J’avais envie de fêter mes 25 ans en étant sereine, apaisée et heureuse. J’ai doucement repris le sport et une alimentation “semi-saine”.

Mais ces mois de laisser-aller ont eu des conséquences. Premièrement sur mon moral et ma motivation : j’ai vraiment eu du mal à me remettre les pieds à la salle et à manger correctement; mais aussi sur mon corps.

Je savais que j’avais pris du poids, mais je me disais “c’est pas si grave, j’ai pris quelques kilos que je perdrais le mois prochain” , le même discours mois après mois. En fait je ne m’en rendais pas vraiment compte. Je pense surtout que je me voilais la face.

Quand je me regardais dans le miroir, je voyais que certaines parties de mon corps avaient “un peu” changé, mais je détournais rapidement le regard. Puis vint le jour de mon anniversaire, dont je n’ai aucunes photos. Vraiment ZÉRO.

C’est à ce moment là que j’ai ouvert les yeux. Que j’ai compris que j’avais du mal à accepter mon reflet dans le miroir, mon image en photo parce-que mon corps avait trop changé. Que les kilos, et surtout ces nouvelles formes, que je prenais à la légère, pesaient bien plus sur mon moral que je ne le pensais.

J’avais totalement perdu confiance en moi, je n’étais plus à l’aise dans ce corps. Et concrètement, j’ai pris 6 kilos. 6 kilos en même pas un an, c’est énorme.


2019 : Un nouveau départ

Après cette prise de conscience, je me suis dit qu’il fallait vraiment que je me bouge. Je n’avais pas envie que mon corps continue à changer dans ce sens là…

J’ai donc recommencé le sport plus sérieusement, fait plus attention à ce que je mangeais et fait un gros travail sur moi. Je n’ai plus envie de me sentir mal dans ma peau. Je n’ai pas envie de laisser grandir ces complexes qui sont nés ces derniers mois.

Aujourd’hui je fais 4 à 5 séances de sport dans la semaine. Alternant musculation et cours plus cardio. J’ai retrouvé mon rythme d’il y a un an, l’envie de bien manger, et j’en suis tellement fière.

Je sais que ça va prendre quelques mois pour retrouver mon corps « d’avant ». Je suis patiente, je suis prête à attendre et à tout donner pour me sentir à nouveau mieux dans ma peau.

Et surtout, je suis contente, contente d’avoir réussi à garder les pieds sur terre et à ne pas tomber dans une paranoïa liée à mon poids. J’essaie de porter mon attention sur mes changements physiques plutôt qu’à l’évolution des chiffres sur la balance. Je ne me prive pas de repas, je ne me tue pas au cardio, … Je fais les choses correctement. Enfin, je l’espère ! 😀


Merci à vous tou(te)s, que ce soit sur Facebook, Instagram et même ici en commentaires. Merci d’avoir lu ces articles, et merci de m’avoir suivi et encouragé pendant toutes ces bonnes & mauvaises aventures.

Je vous fait d’énorme bisous et je vous promets de restée motivée !!

Vous aimerez aussi

1 Commentaire

  • Répondre
    LEARN TO BE HAPPY
    19 février 2019 à 8 h 47 min

    Je me reconnais dans beaucoup de choses et je suis très contente qu’on se soutienne mutuellement ! Franchement ça change tout niveau motivation ! Mtn on va en faire une routine, on va y arriver ???
    Bisous ma twin ?

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.