Blog Conseils fitness/musculation

Bien choisir son impédancemètre

Impédancemètre OMron BF 511 test et avis

Hello les filles,
Si vous avez lu mon article concernant la prise de poids dans le cadre d’une alimentation équilibrée et de la pratique d’un sport, vous avez sûrement noté le passage où je parle d’impédancemètre. Je vois encore trop souvent des filles qui partagent leur poids « chiffré » sans se soucier de savoir si c’est de l’eau, du muscle ou bien de la graisse qu’elles ont pris/perdu. Car oui, quand on perd ou qu’on prend du poids, il est important de savoir si c’est du bon ou du mauvais !

C’est quoi un impédancemètre ?

L’impédancemètre ressemble à une balance, mais est beaucoup plus précis et intéressant que cette dernière. Effectivement, là où la balance nous donne uniquement un chiffre à 1 voire 2kg près, l’impédancemètre lui va être beaucoup plus précis et détailler les kilos en graisse, muscles, eau, etc.

Vous allez me dire : Mais c’est magique ! Juste en posant nos petits pieds sur cet appareil, on obtient autant de données ?

Magique non, mais technologique ! En fait, pour calculer toutes ces données, l’appareil envoie un très faible courant électrique qui va parcourir l’ensemble de notre corps. Ce courant pénètre facilement les muscles et va peiner un peu plus à traverser la graisse. Puis, en fonction de notre profil (qu’on aura renseigné lors du paramétrage), la machine calcule un pourcentage de graisse, d’eau et de muscle en fonction de notre poids. C’est (en gros) avec cette méthode que les données sont calculées.

Alors je vous rassure, on ne sens ABSOLUMENT RIEN. Moi aussi j’avais peur au début, je me disais mais pourquoi se torturer comme ça, déjà étant une femme je souffre assez entre les règles, les cheveux emmêlés, l’épilation… Enfin bref, en essayant, je n’ai vraiment rien senti :p



Comment choisir un bon impédancemètre ?

Il en existe plusieurs sur le marché, avec plus ou moins de fonctionnalités et de design. Il ne faut pas forcément acheter le plus cher pour être sûre qu’il soit fiable, mais il faut s’assurer qu’il ait ces différentes caractéristiques :

  • Une poignée reliée à la plateforme : C’est une précision de plus car cela permet d’envoyer le courant partout dans le corps. Lorsqu’il n’y a que la plateforme, le courant part des pieds et n’arrive pas toujours jusqu’en haut. (Enfin vous voyez ce que je veux dire quoi :p )
  • Qu’il calcule au minimum le taux de graisse, de muscle et votre poids : Il en existe tellement qu’il est parfois compliqué de savoir quelles données sont les plus importantes. Pour moi, vous aurez besoin de ces 3 indications au minimum. Après rien ne vous empêche d’aller encore plus loin et d’en prendre un plus performant qui calcule votre IMC, vos besoins energétiques, etc.
  • Qu’il y ait une mémoire pour enregistrer vos derniers résultats : Bon ça ce n’est qu’une question de praticité.  En soi, vous pouvez très bien tenir un journal de bord et noter vos résultats à chaque pesée.

Mon avis sur l’impédancemètre Omron BF 511

Quand j’ai commencé à faire du sport et à faire attention à ce que je mange, j’étais trop accrochée à mon poids en kilos. J’étais tellement frustrée quand je voyais que ce satané chiffre ne descendais pas au fil des semaines !

Puis, en parcourant différents sites, blogs et pages Facebook dédiés au sport, je voyais souvent les gens parler de l’impédancemètre. C’est à ce moment là que j’ai compris que le poids qui s’affichait sur ma balance ne voulais absolument rien dire…

Etant étudiante, je n’avais pas forcément envie de débourser de l’argent pour ce genre de choses. J’ai donc commencé à prendre mes mensurations, et là je me rendais déjà plus compte des changements qu’avant !

Après, forcément au fur et à mesure, j’ai eu envie de suivre mon évolution d’une manière plus détaillée : l’impédancemètre me faisait du pied haha

J’ai fait un tour sur différents sites, puis je suis tombée sur celui de la marque Omron, le BF 511. Au prix de 80€ (au moment où je l’ai acheté) et avec toutes les caractéristiques que je recherchais, j’ai fini par craquer 🙂 Et je ne regrette absolument pas !

Ce qu’il permet de faire :

  • Déjà, il a une poignée, gros point positif !
  • Il a un double écran qui affiche les différentes données.
  • Il calcule le poids en kilos, l’IMC, le niveau de graisse viscérale, le taux de masse grasse, de masse musculaire, L’indice de masse corporelle et le nombre de calories consommées au repos par notre corps.
  • Il permet d’enregistrer plusieurs utilisateurs.
  • Il enregistre les derniers résultats.
  • Et surtout il n’est pas cher comparé à ceux qu’on trouve sur le marché en général ! 😀

Bon forcément il y a des choses que j’aime un peu moins mais franchement, que des détails :

  • Son design fait un peu vieillo
  • Dommage qu’il n’y ait pas une application pour suivre son évolution avec son mobile.
  • On peut enregistrer que les dernières données (elles sont écrasées à chaque nouvelle pesée)
  • Il ne calcule pas le taux d’eau contenu dans notre corps.

 

Si vous cherchez un impédancemètre fiable, facile à utiliser et surtout intéressant au niveau du prix, c’est ce modèle que je vous recommande 🙂

Je l’utilise toutes les deux semaines, et je note les résultats sur un cahier pour pouvoir faire le point et suivre mon évolution. Si vous avez des questions je serai ravie de pouvoir y répondre 😀


Et vous, vous avez un impédancemètre ?

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre
    Aurélie
    25 juin 2017 à 15 h 31 min

    J’ai déjà eu l’occasion de le tester chez un nutritionniste, je ne savais même pas qu’il était vendu pour les particuliers.
    Merci pour la découverte !
    Bisous à toi,
    Aurélie 🙂

    • Répondre
      Alizée - She Squats
      26 juin 2017 à 7 h 57 min

      Hello Aurélie,
      Oui c’est accessible à tout le monde même aux particuliers 😀 La première fois que j’ai essayé c’était dans une salle de sport, je pensais aussi que c’était un outil pour les pros uniquement mais en cherchant sur internet j’ai vu qu’il y en avait pour tout le monde, du coup j’ai craqué :p

      Bonne journée,
      bises

    Laisser un commentaire