Blog Conseils fitness/musculation

Interview d’Alexia : une prise de conscience et 10kg en moins

interview perte de poids alexia graziani

Bonjour les filles,

Aujourd’hui je vous propose un article un peu particulier… Une interview ! La première depuis le lancement du blog, il fallait bien s’y mettre un jour. J’ai été contactée par Alexia qui souhaitait partager avec vous son expérience et sa perte de poids. Je vous laisse découvrir son récit…

SheSquats : Avant de commencer, est-ce que tu peux nous parler un peu de toi ? 

AlexiaMes études tournent sur le digital. Je suis en 1ère année de Mastère à Digital Campus de Lyon. J’ai repris le sport de façon intensive et régulière depuis mai. Le sport est un vrai rythme de vie depuis ma jeunesse. J’étais au Pôle Espoir Auvergne, puis en Minimes France et Cadettes France. 8 ans de basketball se sont brutalement arrêtées suite à une blessure grave. À cette époque, j’étais déjà un peu forte mais je n’étais pas trop complexée par mon corps. 4 ans après, je n’avais pas toujours repris d’activité sportive régulière et je commençais à ne plus me sentir à l’aise avec mon corps. Autant dans mes vêtements que dans les mouvements.

Pourquoi est-ce que tu as voulu démarrer une perte de poids ?

Alexia : Malgré les chiffres sur la balance, je ne me rendais pas compte du poids que j’avais pris depuis ma blessure. On trouve souvent des excuses pour se justifier, se cacher de la vérité. Mais un jour, lorsque ma mère m’a vu en sous-vêtement, elle m’a fait une réflexion assez brutale. « Je trouve que tu as pris du dos quand même ! ». Je l’ai très mal pris sur le coup mais en même temps, je sentais que j’étais prise en flag, sans excuse. Bon, j’avais déjà essayer de perdre un peu. Mais en vain. Là, avec ce que ma mère venait de me dire, il fallait absolument que je fasse quelque chose. J’étais déterminée, et j’allais vraiment tout faire pour avoir le physique qui me donnerait la sensation d’être bien dans ma peau.

Est-ce que cela a été facile pour toi ?

Alexia : Ma perte de poids fut plus simple que je ne l’aurais pensais. Parce que je suis toujours motivée, il y a une bonne ambiance dans ma salle avec une équipe de coachs qui me pousse à chaque fois, me donnant des retours positifs sur mes efforts. Au final, cette perte de poids fut plus une aventure qu’une épreuve douloureuse. Et puis la diététicienne a su me guider sans bouleverser du jour au lendemain mes envies et mes habitudes. Pour être honnête, c’est passé très vite alors que j’ai pris mon temps afin de m’adapter à gérer cette nouvelle alimentation.

Quel a été ton programme ?

Alexia : Je fais 3 séances d’1h30 la semaine + 1 le weekend quand je ne rentre pas chez mes parents. Je fais des exercices de musculation (jambes ou dos/bras) et un bon exercice de cardio. Toutes les 3 semaines, je fais une semaine de récupération afin de souffler un peu.

Mon alimentation a évolué progressivement. Tout d’abord, j’ai changé mon petit déjeuner en le remplaçant par des flocons d’avoine sous diverses formes. Ensuite j’ai régulé le déjeuner et dîner en suivant les proportions indiquées et le type d’aliment. Ma diététicienne me conseille les légumes le soir plutôt que des féculents par exemple. Après mon problème était aussi et surtout les proportions. Je n’avais absolument aucune idée de ce qu’était une proportion normale. Et encore moins, adaptée pour un sportif. Maintenant que je les connais, je ne pèse pas au gramme près mais le fait d’avoir une idée de ce que je dois manger m’a vraiment aidé. Instinctivement, je mange moins parce que je sais ce qu’il me faut. Et cette alimentation m’a donné davantage d’énergie.

Depuis combien de temps as-tu commencé ? Et combien de kilos de perdus ?

Alexia : J’ai commencé en mai dernier. J’ai perdu 10 kilos. Ce qui est égal à 4 nouveaux trous sur ma ceinture. Je continue de la garder jusqu’à ce que je me sente enfin bien dans ma peau (et que je connaisse mon poids idéal surtout !). Comme ça, je vois les progrès que j’ai fait et que je fais. C’est toujours keaffant d’ajouter un nouveau trou sur cette ceinture. Elle est un vrai trophée. Mais depuis mai, c’est aussi égal à -10cm de tour de taille, quasiment -10% de masse grasse, et 2 bourrelets en moins !

Aujourd’hui pour toi la perte de poids c’est juste des chiffres en moins sur la balance ou ça va au delà ?

Alexia : Oui, ma perte de poids va bien au-delà des chiffres en moins sur la balance. Quand j’ai commencé à perdre, j’étais contente de dire que j’étais à -5kgs, -7kgs.  Petit à petit, je me suis rendue compte que j’étais plus fière de raconter les petites anecdotes liées à mon aventure plutôt que de mon poids. Par exemple, le jour où j’ai perdu mon pantalon en courant après le bus. J’ai dû courir en le tenant. La honte mais j’en riais car c’était une preuve de réussite. Maintenant quand on me félicite, je réponds souvent qu’il y a encore un peu de boulot mais que le plus important, c’est que je commence vraiment à me sentir mieux. Et ça se voit parce que j’ai le sourire jusqu’aux oreilles !

Si tu avais un conseil à donner aux femmes qui ne se sentent pas à l’aise dans leur corps, quel serait-il ? 

Alexia : De faire ce qu’il semble nécessaire pour se sentir bien et non de faire le nécessaire pour être dans la norme. C’est un vrai travail sur soi de faire cette différence car souvent on pense qu’être bien, c’est être comme Emilia Clarke, Sophie Turner etc. Et puis pour être honnête, même quand je faisais 10kgs de plus, les gens étaient incapables de penser que je faisais un tel poids. Alors avec -10, ils ne me regardent pas parce que j’ai perdu, parce que je fais tant de kilos mais parce que je suis souriante, qu’on sent que je suis de mieux en mieux dans ma peau. Et ça, personne ne peut le faire à votre place.

Je n’ai pas eu l’occasion d’en parler mais au moins une fois dans la semaine, je me fais un ou deux repas (maximum 3) un peu lourd comme un énorme hamburger, pizza, un restaurant. C’est aussi important de se faire plaisir parce qu’être frustrée, ça ne donne aucun résultat positif sur le long terme. C’est la 2e règle dans mon alimentation.

perte de poids alexia

Transformation d’Août à Décembre

 

Un bel exemple à suivre n’est-ce pas ? Alexia a réussi à se sentir mieux dans son corps sans faire de régime, sans essayer de produits miracles. Elle se fait plaisir en mangeant sainement et en écoutant son corps si elle a envie de manger une pizza par exemple. Le sport et la bonne alimentation lui ont permis de perdre du poids, mais comme elle le dit, cela va au delà de quelques chiffres sur la balance 🙂


Retrouvez Alexia sur Instagram , Twitter et son blog personnel !

 

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.